ceci-pas-régimeIl y a quelques jours, j’ai eu un déclic, un de ces déclics qui vous jette une claque, qui vous blesse l’ego mais qui vous fait avancer. Hier, je me suis rendue compte que ma silhouette s’était alourdie, que j’avais grossi. Voilà, c’est dit.
Tout a commencé par un innocent nettoyage de penderie. J’ai décidé de séparer mes vêtements en trois catégories : je garde, je jette et à essayer.
Les deux premières parties ont étés faciles. La dernière un peu moins. J’ai commencé à enfiler les vêtements, non portés depuis de longs mois. Surprise, je ne rentrais plus dans mon jean, bloquée à mi-cuisses. En essayant un chemisier, mes bras étaient serrés au niveau des manches. Les petits hauts, habituellement amples au niveau du ventre, me boudinaient. Je le savais déjà, mais je fermais les yeux. Je ne peux plus l’ignorer, mon corps a changé.

Pourquoi c’est arrivé ?

La nourriture a toujours été à la fois un refuge émotionnel et un très grand plaisir pour moi. La bouffe, c’est mon remède “magique” à tout ce qui plombe ma journée. Depuis notre installation à Barcelone en novembre dernier, nous n’avons rencontré que des soucis. De mon côté, deux problèmes majeurs ont empoissé mon quotidien. Le stress d’un travail qui ne me correspond pas, dans lequel je m’ennuie huit heures par jour. Aussi, l’angoisse de ne pas pouvoir passer une nuit sans être réveillée par des touristes irrespectueux ou des voisins noctambules…
Fatigue, surmenage, ennui… Le cocktail gagnant pour une prise de poids rapide.

Mon objectif ?

Je ne suis pas médicalement parlant en surpoids, ma silhouette est encore “correcte”. J’ai pris du poids de façon égale sur les différentes parties du corps. Mais je penche dangereusement du mauvais côté de la balance. Je ne m’aime ps comme cela. J’ignore combien je pèse, nous n’avons pas de balance à la maison. Mes vêtements sont les témoins de mon évolution corporelle.
Loin de moi l’envie d’un corps parfait. Je ne rêve pas de ressembler à un cliché Instagram. Je veux simplement être à nouveau en phase avec moi-même, me sentir belle dans mes vêtements et non plus les utiliser pour me camoufler. Je désire un corps moins flasque, plus tonique ! Je veux renouer avec une alimentation qui me fait du bien.
regime-livre

Comment y parvenir ?

Première grosse nouvelle, j’ai quitté mon job. Deuxième nouvelle importante, nous avons décidé de revenir en Belgique (tout cela fera l’objet d’un prochain billet, revenons à nos moutons !). C’est donc le moment rêvé pour me reprendre en main. Je tourne une page de ma vie. Je veux que mes kilos en trop restent ici.
Concernant le volet alimentation, il n’est pas question de faire un régime. Non, ce que je veux c’est reprendre des habitudes saines. Moins de grignotages, moins de pain et de pâtes, plus de verdure.
J’ai donc décidé de ressortir un ancien ouvrage de ma bibliothèque, un livre plein de bon sens nommé : Ceci n’est pas un régime. Ce n’est pas une “nouvelle méthode à la mode/de star/miraculeuse“. C’est un livre qui apprend à renouer avec les bonnes habitudes, à privilégier les aliments santé, sans exclure les féculents ou les fruits secs par exemple.
J’ai plus de temps libre à présent, je compte accorder une place au sport dans mon planning.

Pourquoi je vous en parle ?

J’ai décidé de partager mon avancée chaque mercredi avec vous. Mes succès, mes petits dérapages, mes doutes… Ce sera pour moi comme une sorte de bilan hebdomadaire, une petite thérapie par écrit, un partage, dans laquelle je vous parlerai de cette expérience. C’est aussi l’occasion pour moi de vous demander votre avis tout au long de ce processus.
Est-ce que ce type d’article plus personnel vous intéresse ou préférez-vous que je zappe tout de suite ce sujet ? Certaines d’entre-vous se retrouvent-elles dans mon témoignage ? Avez-vous des conseils à me donner ?
signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments on Journal de prise en main #1

    • Hello !
      Merci de me soutenir Alessak. J’espère dans ce cas que tu trouveras des infos utiles à travers ma petite expérience.
      J’espère te croiser bientôt en Belgique 😉 !

  1. Forcément ça m’intéresse, bien que nos tenants et aboutissants ne soient pas les mêmes.
    Moi j’ai toujours été ronde et ça me convenait (taille 42, à part pour les photos en maillots de bain j’assumais très bien, j’ai même fait du naturisme).
    Je suis tombée enceinte et j’ai super bien géré la prise de poids jusqu’au moment où j’ai été alitée quelques semaines. Je m’emmerdais, j’ai commencé à manger, “bouffer” serait plus correct. J’ai continué après que les médecins m’aient foutu la paix d’ailleurs. Je pesais 96 kilos après mon accouchement, pas glop mais je me stressais pas trop avec ça, j’avais une excuse (“c’est pas ma faute j’ai eu un bébé”) et du temps devant moi pour retrouver mes esprits et me ressaisir. Le temps je l’ai pris, quand ma fille a eu 6 mois je me suis réveillée dans un corps que j’ai détesté, j’ai commencé WeightWatchers le 1er janvier comme une résolution, j’ai perdu 15 kilos, y’a des hauts et y’a des bas mais je sens que je ne suis pas au bout de mon chemin, je continue juste à prendre le temps.
    Bref…voilà pour moi:-)
    Je suis curieuse de lire de journal de bord les mercredis qui viennent.
    Et aussi que tu nous racontes comment et pourquoi votre aventure barcelonaise se termine.
    Yo 😉

    • Merci Loeildelisse pour ton témoignage. J’aime découvrir l’histoire, unique, de chaque femme, sa relation particulière à son Être.
      Je t’envie de te sentir bien dans ton corps et d’être épanouie, c’es un sentiment que je n’ai plus éprouvé depuis le début de l’adolescence.
      Je tiens à saluer ta persévérance. Il n’est pas toujours facile de prendre du temps pour soi, en particulier dans ton cas de jeune maman (félicitations !).
      Prendre le temps de retrouver la silhouette qui nous correspond, c’est apparement (d’après ce bouquin) le secret pour garder le corps qui nous convient, tu as tout compris !
      N’hésite surtout pas à intervenir dans les prochains billets, ton avis m’intéresse particulièrement :).

  2. Je me reconnais tellement dans ton article ! Depuis que je suis installée en indépendante, c’est boulot boulot, et j’ai bien grossi aussi ! Avant, j’étais très mince, faisais un 36, et maintenant un 38. Rien de grave en soi, mais je ne m’aime plus. Et j’ai eu des remarques sur mon physique (des gens que je ne connais pas me croient enceinte, mon médecin me dit que ce serait bien de perdre quelques kilos), alors que je ne suis clairement pas en surpoids ! 🙁 Comme si ça se voyait plus parce que j’étais mince avant…
    ça me mine le moral, mais comme toi, j’adore me faire plaisir en mangeant ! Donc avec l’Homme, on essaie de manger mieux, et on a prévu de faire un peu de sport (doucement pour commencer, avec de la marche, marche rapide, course, etc.).
    Bon courage, et hâte de lire la suite de tes aventures ! Et bon retour chez nous alors 😉

    • Bonjour Fiona, merci d’avoir commenté cet article 🙂 !
      Il est vrai que les gens manquent parfois de tact et se permettent certaines remarques inappropriées. C’est dans ces moments-là que je ressens le pouvoir néfaste de la pression sociale exercée sur le physique de la “Femme”. Qu’ils se mêlent de leurs affaires après tout 😉 !!!
      C’est sympa que ton Chéri te suive dans cette aventure (alimentation + sport).
      Si tu as des conseils, n’hésites pas à les partager avec moi et les autres lectrices :).
      Concernant BCN, je t’expliquerai tout ceci dans un prochain billet. J’espère te recroiser bientôt, qui sait, peut-être à nouveau chez Lush 😉 !
      (ps : Si tu entends parler d’un job dans la comm/culture ou autre), n’hésites pas à partager en MP ;))

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *